Anne-Elisabeth Migeon
Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély
 

Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély et Saintes

Petit ou grand dormeur : la nuit de 8H serait un mythe ...


Petit ou grand dormeur, la nuit de 8h serait un mythe …

 

Selon des chercheurs, la nuit de 8H d’affilée serait un mythe, en fait notre profil de dormeur se définirait précocement et serait même programmé génétiquement.

Qu’est-ce qu’un bon sommeil ?

Vous mettez moins de 30 minutes pour vous endormir ? Vous ne vous réveillez pas ou peu pendant la nuit ? Vous vous sentez frais et dispo le matin ? Alors pas de doute vous avez un bon sommeil !

Tandis que les lève-tôt sortent du lit entre 5 à 6 h les couche-tard iront se coucher vers 2 à 3 heures du matin. En fait, notre profil de dormeur se définit précocement, on le voit bien chez l’enfant où certains ont tendance à rester sous la couette le matin, alors que d’autres seront déjà plein d’entrain dès le matin.

Alors inutile de s’en vouloir si l‘on a besoin de plus de sommeil que son conjoint ou si au contraire nous avons des besoins de sommeil moindre, tout est question de génétique et nous n’y pouvons pas grand-chose ! Certains chercheurs auraient d’ailleurs identifié le gène des gros dormeurs et 15 à 17% de la population serait concernés.

Donc même si le sommeil n’a pas encore révélé toutes ses zones d’ombre, il reste important de le savoir afin de déculpabiliser les « marmottes ».

Quels sont les cycles du sommeil ?

Notre nuit est composée de plusieurs cycles de sommeil de durée comprise entre 1H30 et 2H. Donc au cours d’une nuit de sommeil on connait de 3 à 7 cycles. Chacun de ces cycles se terminant par une phase dite intermédiaire conduisant soit à un autre cycle soit au réveil.

Chaque cycle de sommeil se compose de plusieurs phases :

  1. Sommeil lent très léger qui correspond au moment de l’endormissement
  2. Sommeil lent léger
  3. Sommeil lent profond
  4. Sommeil lent très profond
  5. Sommeil paradoxal : C’est pendant cette phase qui dure environ 20 minutes que notre activité cérébrale est la plus importante. D’ailleurs on peut y observer des mouvements des yeux très rapides et on dit souvent que c’est pendant le sommeil paradoxal que nous rêvons (ce dernier point restant à vérifier). En effet au cours de la sieste qui correspond à un sommeil léger, il n’est pas rare de rêver !  

Alors de combien d’heures de sommeil avons-nous besoin ?

En moyenne, nous aurions besoin de 6 à 8 h voire moins de sommeil par nuit, et les petits dormeurs se contenteraient de 6h alors que les gros dormeurs  auraient besoin de 8 à 10 h de sommeil pour se sentir en forme.

Comment savoir si j’ai mon compte de sommeil ?

Tout tient dans votre état de forme, vous sentez-vous reposez ? Si un état de somnolence accompagne vos journées ou que vous ayez besoin de café pour tenir et pour fonctionner normalement, alors probablement n’avez-vous pas un sommeil récupérateur.

Conclusion :  

En matière de sommeil, il n’y a pas de règle et certains auront besoin de plus d’heures de sommeil que d’autres pour mener une journée d’activité normale. La trouble du sommeil étant un dérèglement de ses habitudes de sommeil plus qu’un temps de sommeil différent d’une autre personne.

Dans le cas de troubles du sommeil, il existe des méthodes naturelles qui peuvent être d’un grand secours avant de passer à une médication plus importante.

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Le nouveau Nutriscore est-il plus adapté ?

Petit ou grand dormeur : la nuit de 8H serait un mythe ...

Ma recette Kéto : Mendiants au chocolat

Catégories