Anne-Elisabeth Migeon
Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély
 

Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély et Saintes

De quelle graisse parle-t-on ?


De quelle graisse parle-t-on ?

 

En effet si on évoque la graisse, on se met à penser à ce bourrelet disgracieux sur lequel on focalise ou bien à cette culotte de cheval dont on a du mal à se débarrasser …Or cette graisse à localisation sous-cutanée est certes disgracieuse et mérite que l’on veuille pour se sentir mieux dans son corps s’en débarrasser ou bien la réduire à un niveau tolérable.

Cependant, savez-vous qu’il existe aussi une graisse localisée au niveau des viscère et que l’on nomme graisse abdominale ou viscérale car elle baigne vos organes en empêchant leur fonctionnement optimal. Cette graisse à la différence de la graisse sous-cutanée produira des hormones et autres facteurs inflammatoires préjudiciables à votre santé.  Ainsi on parlera d’obésité abdominale ou viscérale. Cette graisse viscérale est difficile à mesurer en clinique mais une mesure de votre abdomen à l’aide d’un mètre ruban permettra facilement d’évaluer votre périmètre ombilical.

On peut donc dire que le tour de taille devient un marqueur mesurable de bonne santé. D’ailleurs une étude parue en 2008 a montré un risque de mortalité plus élevée chez les hommes qui avaient un tour de taille supérieur à 120 cm et 100 cm chez les femmes.

Les valeurs retenues par les chercheurs pour déterminer l’obésité abdominale sont un tour de taille supérieur à 88 centimètres pour les femmes et 102 centimètres pour les hommes.

Malheureusement, l’enquête nationale Obépi (enquête épidémiologique sur le surpoids et l’obésité) a montré en 2008 une nette tendance à la hausse.

Conclusion :

L’IMC n’est donc pas le seul facteur à prendre en compte pour le maintien d’un bon état de santé, plusieurs autres paramètres doivent y être associés dont la mesure du périmètre abdominal ou tour de taille. Certaines personnes bien que d’apparence mince pourront avoir un tour de taille supérieur à la référence de bonne santé.

Enfin sachez qu’il existe un autre indicateur plus précis et qui consiste à mesurer le rapport tour de taille sur tour de hanche. L’obésité abdominale est définie dans ce cas par un rapport supérieur à 0,85 chez la femme et supérieur à 1 chez l’homme.

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Jeu de l'été : Avec ou Sans Gluten

Etes-vous résistant à l'insuline ? Faites le test ...

Envie de sucre : Et si c'était l'insuline?

Catégories