Anne-Elisabeth Migeon
Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély
Anne-Elisabeth Migeon
 

ANNE-ELISABETH MIGEON, Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély et Saintes

Vrai/Faux

Questions fréquentes

Toutes les réponses à vos questions

L'alimentation méditérranéenne est le seul modèle alimentaire qui protège des maladies cardiovasculaire ?

FAUX !

Si l'alimentation de type méditérranéenest le mode alimentaire possédant le plus de bénéfices prouvés contre les maladies cardiovasculaires.

D'autres alimentations saines, sans mettre l'accent sur l'huile d'olive et les poissons gras semblent également protextrices. Toutes ont toutefois en commun la consommation importante de végétaux, en particulier sous la forme de légumes, légumineuses. et noix .  

 

Faire trop de sport est dangereux pour la santé ?

FAUX ! 

Contrairement à ce que l'on a pu penser, de gros volumes d'entrainement sportif n'augmentent pas le risque de mortalité ( toutes causes). Au contraire, plus on a des capacités cardio-pulmonaires élevées et plus on vit longtemps. Le sport est de plus en plus bénéfique si le volume d'entrainement augmente et si son intensité s'élève. L'objectif minimal devrait être de 2h30 à 5 h par semaine.

Pour que les régimes permettent de perdre du poids sans s'affamer, ils doivent entrainer une baisse du taux d'insuline ?

VRAI !

L'accumulation de graisse est principalement régulée par l'hormone insuline, donc si on est en surpoids, obèse, diabétique ou si l'on a un risque élevé de l'être, il faut minimiser son taux d'insuline ( donc réduire fortement les glucides). La baisse de l'insuline va induire dans les tissus adipeux le stimulus négatif lié à la carence en insuline, entrainant la libération par les cellules adipeuses de la graisse stockée.Nous puisons alors notre énergie dans cette graisse.

Donc l'idée que pour retrouver un poids normal, il faut absorber moins de calories qu'on en dépense est certainement simpliste d'un point de vue biologique.

 

Certains produits alimentaires ne se périment pas ?

VRAI ! 

Le sel, le sucre, les biscuits secs, le chocolat, les boissons alcoolisées, le vinaigre ...sont des produits qui ne se périmenet pas. Il faut donc veiller aux conditions de conservation de ces produits  si on souhaite les conserver au-delà de leur date de durabilité minimale. 

Cognition : une bonne hydratation est nécessaire pour la mémoire ?

VRAI 

La deshydratation altère en effet les fonctions cognitives : mémoire, rapidité d'exécution intellectuelle ou maitrise verbale sont par exemple affectées.

Une étude montre que les enfants buvant davantage d'eau ont de meilleurs scores aux tests de mémoire et d'attention que le groupe contrôle.

Chez l'adulte, un tableau de sous-hydratation peut être associé aux formes les plus sévères d'accidents vasculaires cérébraux et à celles présentant les pronostics les plus pessimistes.

Pre et Pro biotiques c'est la même chose ?

FAUX 

Il est fréquent que les probiotiques et prébiotiques fassent l'objet de confusion. Les premiers sont des souches bactériennes bénéfiques, les seconds sont destinés à nourrir ces bactéries. Leurs actions sont donc complémentaires.

Les probiotiques alimentaires présentent un intérêt santé considérable, ils contribuent naturellemnt à enrichir et à diversifier le Microbiote intestinal. 

Les prébiotiques ne sont autres que des fibres qu'il est recommandé de consommer quotidiennement.

Avec la cuisson au micro-ondes, les aliments perdent leurs qualités nutritionnelles ?

VRAI ET FAUX :

En fait, cuire au micro-ondes, ne détruit pas plus de vitamines que la cuisson à l'eau ( sauf peut être pour ce qui concerne la vitamine C très fragile). Les pertes sont surtout importantes quand les légumes sont placés dans de l'eau. Les autres composés nutritionnels sont assez bien préservés comme le montrent certaines études ( ex études menées sur les flavonoïdes de l'oignon et les polyphénols de l'huile d'olive vierge). L'intérêt du micro-ondes tient aussi, à la brièveté de la cuisson : plus la cuisson est courte et moins il y a de risque de destruction des nutriments .

Ref : Kinstoon N : Nutritional quality of microweve-cooked and  presure-cooked legumes . Int J Food Sci Nutr. 2004 Sep

L'organisme humain est composé de 90 % de bactéries ?

VRAI 

Notre organisme est en effet composé de 90% de bactéries et cet ensemble de micro-organismes correspond à notre microbiote . Le microbiote est composé de bactéries, levures, champignons, virus qui vivent dans un écosystème donné dans un secteur défini, qu'il soit animal ou végétal. Il existe ainsi un microbiote de l'océan, un microbiote du sol et des microbiotes associés au corps humain. Ce dernier en héberge plusieurs familles parmi lesquelles le microbiote buccal, le microbiote vaginal, le microbiote mammaire, le microbiote pulmonaire, le microbiotes de la sphère ORL, le microbiote cutané et peut être actuellemnt le plus étudié le microbiote intestinal. 

Chaque personne possède une identité au niveau de son microbiote, chaque individu héberge un microbiote qui lui est spécifique. Ce qui peut expliquer pourquoi certaines personnes seraient plus sensibles que d'autres au développement de certaines maladies.

Plusieurs paramètres peuvent influencer notre microbiote : le mode d'accouchement, le profil génétique, l'environnement, la prise de certains médicaments, l'âge et aussi, l'hygiène de vie ( tabac, alcool, stress ...) et l'alimentation.

 

Faire ses courses " zéro déchets" coûte plus cher?

Faux 

Les produits en vrac coûtent en général 10 à 15 % moins chers que les produits emballés. Ainsi, s'organiser en mode zéro déchet peut faire économiser jusqu'à 3000euros par an selon Anne Bedot auteure du document Dechets land !

Certains fruits et légumes sont plus contaminés que d'autres ?

VRAI

Le groupe de travil sur l'environnement appelé GET a mis a jour sa liste annuelle sa liste annuelle de fruits et légumes suceptibles de contenir le plus de pesticides.Il dénomme même ce groupe sous le terme de " Dirty Dozen" !

Voici donc la liste des aliments qu'il faut préférer bio : fraises, épinards, chou frisé, feuille de chou vert, nectarine, pomme, raisin , pêche, cerise, poivron, piment fort, céleri, tomate.

Les périodes de confinement augmentent les troubles du comportement alimentaire ?

VRAI 

Une étude menée à l'université de Cambridge en Angelterre publiée dans la revue Psychiatry Research, a étudiée le comportement et les habitudes alimentaires de 319 individus durant l'été 2020 avec pour objectif d'étudier les effets ds premières restrictions mises en place au printemps 2020;

Les chercheurs ont alors constaté une considérable augmentation des score moyens des troubles du comportement alimentaire entre 2019 ET 2020. 

Ce qui suppose des niveaux plus élevés de comportement alimentaires morbides comme la boulimie, l'anorexie .

Les légumes verts à feuille rajeunissent le cerveau ?

VRAI 

Selon une étude récente, l'aspect du cerveau des personnes qui consomment des légumes verts à feuilles verts foncés à raison de 2 portions par jour parait plus jeune de 11 ans à l'IRM.

Le microbiote intestinal serait sensible à notre mode de vie ?

VRAI 

En effet, de nombreux facteurs peuvent influencer la divesrsité de notre microbiote, c'est par exemple l'âge ( on siat que la diversité du microbiote a tendance à se modifier avec l'âge), votre alimentation, la prise de médiacments comme les antibiotiques, votre environnement, en bref votre mode de vie...

Il est donc possible d'augmenter la diversité et le profil de son microbiote en agissant sur son alimentation, son activité physique.

Une alimentation acidifiante semble augmenter le risque d'hypertension ( HTA)

VRAI 

Selon plusieurs études, un lien existerait entre l'alimentation acidifainte ( riche en produits industriels, en viande, en fromages...) et pauvre en aliments alcalinisants ( légumes, fruits, végétaux) ce qui aurait pour effet d'augmenter l'acidose métabolique. Pour les chercheurs, cet effet passearit par une augmentation de l'excrétion urinaire du magnésium et du calcium en diminuant la concentration intracellulaire du potassium, minéraux dont on connait leur rôle sur clé dans la régulation de la pression sanguine. 

Quand on a du cholestérol, il ne faut plus manger d'oeufs?

FAUX 

La teneur élevée en cholestérol de l'oeuf a longtemps fait craindre des effets néfastes de cet aliment sur le coeur. Or, chez la plupart d'entre nous, le cholestérol sanguin ne varie pas lorsque l'on mange beaucoup d'oeufs ( jusqu'à 3 par jour) mais dans 30 à 40 % des cas, le cholestréol peut monter. Cependant, selon une méta analyse ( c'est à dire une analyse de 22 études), les personnes qui consomment 1 oeuf par jour n'ont pas plus de maladies  cardiovasculaires que celles qui mangent 1 oeuf ou plus par semaine. 

 

Le sel caché représente notre principale source de consommation de sel ?

VRAI 

Il existe deux sources de sel : 

Le sel " visible" ou d'ajout : c'est celui ajouté en cuisinant ( gros sel) ou à table ( sel fin, fleur de sel) et qui ne représente en fait qu'une faible part ( 10 à 20 %) du sel consommé .

Le sel " caché" : Il est présent à l'état naturel dans les produits ou ajouté lors de leur fabrication. C'est la principale source de sel dans l'alimentation ( 80 %). On le trouve dans : le pain, les biscottes, les fromages, les charcuteries, les sauces et condiments, les soupes industrielles, les viandes ou poissons fumés, les biscuits apéritifs ...

Questions fréquentes : spécial courses

Toutes les réponses à vos questions

Tous les biscuits diététiques sont bons pour la santé ?

FAUX 

Un biscuit diététique n'est pas forcément bon pour la santé. Certains d'entre eux sont bine trop transformés pour être bons.Pour vous aider attecher vous à rechercher dans la liste des ingrédients la présence d'ACE ( agents cosmétqiues et économiques). Les ACE sont des ingrédients issus de la transformation industrielle de la matière première et qu'on ne trouve pas dans le placard d'une cuisine. Par exemple : amidon modifié, oeufs en poudre, protéines de lait .. aliments issu du cracking des céréales, du lait ( amidon modifié, protéine de blé, protéines de lait ...) et de fait certains biscuits deviennent des aliments dits ultra-transformés et qui nuisnet à votre santé.  

Le nutri-score prend en compte toute la qualité nutriionnel des aliments ?

FAUX 

Même si le Nutr-score est un bon indicateur pour faire ses courses, il n'en demeure pas moins insuffisant quant à sa prise en compte du degré de transformation des aliments. Ainsi, si une marque de fasst food souhaite améliorer le score de son hamburger, elle peut par exemple lui ajouter des fibres issues du cracking de matières premières, remplacer les graisses par des épaisissants et des amidons, remplacer le sucre par des édulcorants qui ne sont pas pris en compte par le Nutri-score. Au final, un Nutri-score correct pour produit bourré d'agents cosmétqiues et économiques ( ACE) et signalant son caractère ultra tranformé.

Plus la liste des ingrédients est courte et mieux c'est ?

VRAI

Cette liste donne des informations  sur la quantité relative de chaque ingrédient, sur leur qualité, sur les additifs employés et vous renseigne par la même occasion sur un risque potentiel d'allergies alimentaires car l'industriel est tenu de signaler tout aliment pouvant avoir été en contact avec le produit. La liste complète des ingrédients de l'aliment est présentée par ordre décroissant de poids. Elle renseigne donc sur le poids relatif de chaque ingrédient. Et oui, plus la liste des ingrédients est courte et mieux c'est ( 5 ingrédients maximum).

Yaourts allégés en matières grasses mais chargés en additifs type épaisissants ?

VRAI 

En débarassant le yaourt des ses matières grasses, il perd de son onctuosité. Pour leurrer nos papilles, les fabricants jonglenet avec les épaisissants et les émulsifiants. Parmi les épaisissants, il est courant de trouver des amidons modifiés ( blé, maïs), des algues ( carraghénates), des gommes ( guar, xanthane) et même de la gélatine de porc. 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.