Anne-Elisabeth Migeon
Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély
Anne-Elisabeth Migeon
 

ANNE-ELISABETH MIGEON, Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély et Saintes

Vrai/Faux

Questions fréquentes

Toutes les réponses à vos questions

L'alimentation méditérranéenne est le seul modèle alimentaire qui protège des maladies cardiovasculaire ?

FAUX !

Si l'alimentation de type méditérranéenest le mode alimentaire possédant le plus de bénéfices prouvés contre les maladies cardiovasculaires.

D'autres alimentations saines, sans mettre l'accent sur l'huile d'olive et les poissons gras semblent également protextrices. Toutes ont toutefois en commun la consommation importante de végétaux, en particulier sous la forme de légumes, légumineuses. et noix .  

 

Faire trop de sport est dangereux pour la santé ?

FAUX ! 

Contrairement à ce que l'on a pu penser, de gros volumes d'entrainement sportif n'augmentent pas le risque de mortalité ( toutes causes). Au contraire, plus on a des capacités cardio-pulmonaires élevées et plus on vit longtemps. Le sport est de plus en plus bénéfique si le volume d'entrainement augmente et si son intensité s'élève. L'objectif minimal devrait être de 2h30 à 5 h par semaine.

Pour que les régimes permettent de perdre du poids sans s'affamer, ils doivent entrainer une baisse du taux d'insuline ?

VRAI !

L'accumulation de graisse est principalement régulée par l'hormone insuline, donc si on est en surpoids, obèse, diabétique ou si l'on a un risque élevé de l'être, il faut minimiser son taux d'insuline ( donc réduire fortement les glucides). La baisse de l'insuline va induire dans les tissus adipeux le stimulus négatif lié à la carence en insuline, entrainant la libération par les cellules adipeuses de la graisse stockée.Nous puisons alors notre énergie dans cette graisse.

Donc l'idée que pour retrouver un poids normal, il faut absorber moins de calories qu'on en dépense est certainement simpliste d'un point de vue biologique.

 

His cognitis Gallus ut serpens adpetitus telo vel saxo ?

Orientis vero limes in longum protentus et rectum ab Euphratis fluminis ripis ad usque supercilia porrigitur Nili, laeva Saracenis conterminans gentibus, dextra pelagi fragoribus patens, quam plagam Nicator Seleucus occupatam auxit magnum in modum, cum post.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.