Anne-Elisabeth Migeon
Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély
Anne-Elisabeth Migeon
 

ANNE-ELISABETH MIGEON, Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély et Saintes

Les aliments qui stimulent l'immunité

Alimentation

Certains aliments pourraient renforcer le système immunitaire afin de lui donner toutes les armes nécessaires contre virus et bactéries. 


Voici ceux à privilégier contre les infections saisonnières, car même si grippe, gastro … semblent incontrôlables, le contenu de nos assiettes peut nous aider à éviter de les attraper ou en a atténuer les symptômes.

En première ligne de défense : la flore intestinale, alors comment la renforcer ?


La flore intestinale est composée de bactéries ( Microbiote) non pathogènes et qui protègent les intestins. Ce sont elles quiempêchent les « mauvaises » bactéries de se faufiler dans la circulation sanguine ou de proliférer dans l’intestin. Le Microbiote représenterait 70 % de l’efficacité du système immunitaire, il faut donc lu fournir un environnement favorable.

Les prébiotiques sont « la nourriture » de bonnes bactéries ( ou probiotiques). Il se trouvent essentiellement sous forme de fibres non digestibles.

Consommer au minimum 2 à 3 aliments sources de prébiotiques chaque jour.


Voici les aliments les plus riches en prébiotiques : ail,oignon, asperges, poireaux,orge, graines de lin, avoine, kiwi, agrumes 



Les boissons riches en pré-biotiques :

Le Kefir ( de fruits ou de lait) et le Kombucha ( thé fermenté que l’on trouve en magasin bio ou au rayon bio des supermarchés) . A noter que le Kéfir de lait est pauvre en lactose et il est donc très facile à digérer.


Chouchouter ses probiotiques c’est bien mais parfois à cause d’une mauvaise alimentation (produits transformés, trop de sucre …) ou suite à un traitement antibiotique, nos bonnes bactéries ne sont pas assez nombreuses. On peut y remédier en consommant des probiotiques soit sous forme de compléments alimentaires soit par l’alimentation.


Les aliments qui apportent des probiotiques sont : les yaourts, les cornichons et légumes lacto-fermentés, la choucroute, le Miso, le Tempeh



Mais aussi …, les aliments qui par leur apport en micronutriments vont directement booster le système immunitaire.

En effet, certains micronutriments semblent jouer un rôle direct sur le système immunitaire :

La vitamine A :

Cette vitamine stimule la production des globules blancs ainsi que celles des anticorps lorsqu' en donne à des personnes qui en manquent :

Huile de foie de morue et d’une façon plus générale huile de foie de poissons, foie, jaune d’œuf, beurre, produits laitiers et sous forme de pro-vitamine A dans les végétaux colorés : carottes, melon, mangue, abricots …

La vitamine C :

La vitamine C est un puissant antioxydant qui permet de lutter contre les radicaux libres, limiter l’oxydation des cellules immunitaires mais aussi de stimuler le système immunitaire, surtout chez les personnes qui en manquent. De plus elle favorise l’absorption du fer.

Goyave, poivrons jaunes, cassis, poivrons rouges, choux frisé, citron, kiwi, brocolis, épinard, persil

La vitamine D :

La vitamine D est aussi un stimulant de notre système immunitaire.

Poissons gras ( hareng, maquereau, sardines, thon, saumon ) anchois, anguille, jaune d’œuf, beurre, produits laitiers, huiles, non allégés et certains aliments enrichis.

Une supplémentation peut être utile et il faut savoir qu’un apport quotidien sera plus efficace qu’une dose massive par mois

Le zinc :

Le zinc joue aussi un rôle important dans l’immunité : un déficit en zinc provoquerait un dérèglement de la réponse immunitaire et un phénomène d’inflammation.

Huître crue, bœuf, sésame grillé et d’une façon générale dans les aliments riches en protéines comme les viandes et les crustacés, le germe de blé, les graines de sésames, les légumineuses…

Et en plus :
Booster votre production d’ATP : en effet l’ATP fabriquée par nos mitochondries est la base du fonctionnement de notre corps et de la production d’anticorps et le renforcement immunitaire

Pour doper le production d’ATP il faut :


Consommer des acides gras poly-insaturés et surtout oméga 3 pour leur rôle anti-inflammatoire : poisson gras ( thon, sardine, maquereau, saumon, hareng, huile de colza, de noix de lin de cameline) et des oméga 9 : huile d’olive.

Apporter du magnésium

Des vitamines du groupe B 1 B2 PP : cofacteur de la production d’ATP : petits pois, lentilles, viande de porc, céréales complètes, levure de bière sont source de vitamine B1, produits laitiers, viandes, œufs et poissons sont sources de vitamine B2, poissons, céréales, foies, viandes sont sources de vitamine PP.


Bien oxygéner nos cellules en travaillant sur notre respiration avec par exemple : la cohérence cardiaque.

Et en plus :

- Ne pas fumer
- Manger des fruits et légumes
- Maintenir un poids santé
- Ne boire de l’alcool qu’avec modération
- Dormir suffisamment

- Se laver les mains fréquemment (lorsque l’on cuisine, qu’on manipule des denrées différentes légumes sales, viandes crus, quand on prend les transports en commun, quand on contacte des personnes malades …).

Limiter le stress : vous pouvez pratiquer des exercices de relaxation comme la cohérence cardiaque. Faire au quotidien 3 à 5 minutes de méditation matin midi et soir peut aider votre immunité.

Et en plus :

La propolis à conditions d’en consommer de 600 à 1500 mg/jour.
Le Ginseng à raison de 200 à 400 mg/j.
Les baies de sureau

La canneberge pour ses Xyloglycanes favorables aux bactéries intestinales, les algues ou micro-algues (chlorelle, spiruline )
qui augmentent les Lactobacilles de notre intestin.

Et ne pas négliger le rôle des acides gras oméga 3 : pour cela consommer des huiles qui en contiennent comme les huiles de colza, noix, lin, cameline et des poissons gras et si vous ne consommer que peu de poissons choisissez des viandes de la filière Bleu Blanc Cœur.

Certaines plantes ont montré leur efficacité : Cyprès échinacée, astragale …

Et pour le plaisir : un peu de chocolat noir ( > 85% )

Sans oublier l'activité physique à la maison, dans le jardin, avec l'ordinateur ….

Ne pas négliger les apports en viandes, poissons, œufs , produits laitiers demi-écrémés pour leur apports en protéines de bonne valeur biologique et nécessaire à notre immunité et au maintien de notre masse musculaire ( malmenée avec la diminution de l'activité liée au confinement) et nos os.

Pour conclure adopter une alimentation équilibrée variée et diversifiée avec de la couleur dans l’assiette en limitant le stress a tout son intérêt en cette période.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.