Anne-Elisabeth Migeon
Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély
 

ANNE-ELISABETH MIGEON, Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély et Saintes

Se protéger des fortes chaleurs...

17 Juil 2022 ANNE-ELISABETH MIGEON Actualités

Canicule et fortes chaleurs présentent des risques pour la santé. Quels risques, pour qui ? Quels médicaments sont plus à risques ? 

Que valide la science ? 

Comment le corps régule la température corporelle ?

Notre corps humain, est bien conçu et il possède en effet son propre système de climatisation. Par exemple, pour faire diminuer sa température il produit de la transpiration, il augmente la fréquence cardiaque et redirige le flux sanguin vers la peau. Par contre chez certaines personnes, ces mécanismes de thermorégulation fonctionnent moins bien c'est par exemple le cas des personnes âgées, de celles prenant certains médicaments en chronique, des jeunes enfants. 

S'il fait très chaud dehors, et si la régulation de la température se fait mal cela peut être dangeureux d'autant plus que la chaleur peut exacerber les symptômes de maladies déjà présentes comme les maladies respiratoires, cardiovasculaires et rénales . 

Quels risques en cas de forte chaleur ? 

Bien sur, la deshydratation est le signe premier d'un coup de chaleur mais aussi on parle d'épuisement par la chaleur en lien avec une perte d'eau et de sel .

Comment cela se traduit-il ? 

Augmentation de la température corporelle sans atteindre les 40°C, transpiration abondante et pouvant aller jusqu'à 15 l par jour !, peau pâle, respiration rapide et superficielle, pouls rapide et faible, mal de tête, nausées, vomissements ou diarrhée, étourdissemenrs, faiblesse ou perte de conscience, crampes de chaleur, épuisement, difficulté à accomplir des tâches complexes. 

Et si la température n'est toujours pas régulée c'est le coup de chaleur qui est une urgence médicale et dont les principaux signes sont les suivant : 

Augmentation de la température corporelle de base et pouvant aller à plus de 40°C, perturbation du système nerveux central avec des comportements étranges, confusion, instabilité émotionnelle, comportement irrationnel ..., nausées, vomissements ou diarrhées, mal de tête, étourdissements ou faiblesse, fréquence cardiaque accrue, respiration rapide. 

Les personnes les plus à risques : 

Selon une méta analyse les personnes les plus à risque sont les personnes alitées, les personnes souffrant de maladie psychiatrique, de problèmes cardio-respiratoires ou rénaux, les diabétiques, les soignées du cancer, les personnes ne sortant pas de leur maison tous les jours, celles dans l'incapacité de s'occuper seules d'elles mêmes, les consommateurs d'excès d'alcool.

Attention en cas de canicule certains médiacaments sont plus dangeureux : 

Les diurétiques et les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'agiotensine entraineraient une augmentation de la déshydratation tout en réduisant le flux sanguin allant vers les reins.

Les béta bloquants et certains autres médicaments prescrits contre l'angine de poitrine en influençant le rythme cardiaque empêchent le coeur d'accélerer pour faire face à la chaleur.

Les antidépresseurs anticholinergiques et tricycliques réduisent quant à eux la transpiration.

Les sédatifs et antalgiques pourraient eux réduire la sensation de chaleur.

Comment se protéger de la chaleur selon les études validées scientifiquement ?

Boire plus d'eau et sans attendre d'avoir soif surtout pour les personnes âgées.

Boire même sans soif, un bon repère est la couleur des urines qui doivvent être claires

On peut aussi manger des aliments plus riches en eau comme le concombre, la pastèque, les tomates ...

Aller le plus possible dans un lieu rafraichit par l'air conditionné ( ou avec des arbres) surtout pour une personne à risque. Attention à la climatisation parfois mal supportée par certaines personnes. 

Prendre des douches fréquentes

Porter le moins de vêtemnts possibles lorsque vous êtes à la maison 

Porter à l'extérieur des vêtements plus couvrants mais amples. Des vêtemnts légers, de couleur claire. Les vêtements amples permettent la circulation de l'air et les tissus de couleur claire réfléchissent la lumière et la chaleur. Choisir plutôt des vêtements en coton, en lin, en soie qui absorbent mieux la transpiration et permettent à la peau de mieux respirer. 

Attention, les fibres synthétiques retiennent la chaleur et absorbent mal la transpiration, ce qui augmente la tenpérature du corps. 

Porter si besoin des lunettes de soleil

Réduire son activité physique

Si prise de médicaments perturbant la thermorégulation, apprendre à évaluer les signes. 

En plus il est conseillé : 

De ne pas boire d'alcool, de porter un chapeau à larges bords bien ventilé pour protéger le visage, la tête, le cou ...du soleil, éviter les casquettes. 

Se protéger du soleil

Ne pas laisser les enfants et animaux dans une voiture garée et fermée

Eviter de sortir aux heures les plus chaudes

Ce qui est moins sur !

Les autorités de santé ne recommandent pas l'utilisaton de ventilateur qui aurait tendance à deshydrater  ce qui n'est pas démontré rigoureusement. 

Pour les boissons alcoolisées, celles faiblement alcoolisées ne sont pas à mettre avec les alccols comme les spiritueux selon la science et tant qu'elles ne sont pas diurétiques. 

De plus l'interdiction de consommer café et thé ou boissons caféinées ne repose sur aucune preuve scientifique. 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Entretenir un bon microbiote;

En savoir plus sur le jeûne intermittent...

Et si vous cultiviez la gratitude ?

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.