Anne-Elisabeth Migeon
Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély
Anne-Elisabeth Migeon
 

ANNE-ELISABETH MIGEON, Certifiée en Micronutrition et en Nutrition Comportementale à Saint-Jean-d'Angély et Saintes

Les perturbateurs endocriniens c'est quoi ?

Actualités

Les perturbateurs enndocriniens  ( PE) sont partout et brouillent les messages que nos glandes endocrines nous adressent au quotidien ( thyroïde, organes reproducteurs ...).

Comment ça marche ?

Les PE vont mimer l'action de nos hormones, modifier la production des nos hormones ou bien empêcher qu'une hormone ne se fixe sur son récepteur pour agir .

Ils sont donc potentiellemnt responsables de maladies en lien avec le système endocrinien, sexuel comme le cancer du sein, de la prostate, de la thyroïde mais aussi de certaines maladies comme le diabète, l'obésité ... 

Quels sont-ils ?

Ce sont les parabens et phénoxyéthanol dans les cosmétiques, les lingettes de toilettes, les médicaments, les Phtalates dans les vernis à ongles, les produits d'entretien, les bouteilles plastiques, les jouets en plastiques, les formaldéhydes dans les peintures, la colle à bois ,le bisphénol A dans les boites de conserves, les bouteilles plastiques, les pots de yaourts, les pesticides dans la nourriture, l'eau courante ...

Bref ils son partout !

Alors comment s'en protéger ?

Dans la vie quotidienne, nous pouvons agir à notre niveau pour limiter notre exposition aux PE :

Dans le jardin : je jardine au naturel en évitant les pesticides, voire en adoptant des techniques de permaculture.

Dans la maison : j'aère, je fais la poussière, car l'air intérieur peut être pollué par les substances qui émanent des meubles, des produits d'entretiens, des peintures ...

Je limite les produits d'entretiens ménagers et par exemple je reviens aux recettes de grans-mère comme le vinaigre blanc , le savon noir de Marseille, le bicarbonate de soude, lessive sans phosphates ...

Je privilégie les jouets en bois...

Dans la cuisine : 

Je favorise pour le conditionnement des aliments ou la cuisson : le verre, la porcelaine, le grés, la céramique , la terre cuite , la fonte émaillée.

Je lis les étiquettes

Enfin dans l'assiette ... :

J'adopte la detox attitude : 

Choisir les fruits et légumes de saison issus de l'agriculture biologique ou raisonnée pour limiter les pesticides

Privilégier les poissons de petites tailles pour éviter l'intoxication au mercure 

Miser sur des aliments riches en anti-oxydants ou qui contribuent à l'élimination de certains toxiques avec les fruits et légumes de couleurs ( tomates, fraises, poivrons, cassis, myrtilles...)

Utiliser les épices ( curcuma, romarin, anis, réglisse ...)

Consommer des légumes de la famille des cricifères ( choux, brocolis, navets, radis, cresson ...) source de substances soufrées (glucosinolates) qui contribuent à l'élimination de certains toxiques.

Entretenir sa barrière intestinale : la barrière intestinale n'est pas étanche aux perturbateurs endocriniens . Des compléments alimentaires :  probiotiques, prébiotiques, glutamine et des laits fermentés ( kéfir, miso...) connus pour améliorer l'étanchéité de la barrière intestinale pourraient s'avérer utiles pour nous empêcher d'absorber ces composé. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.